Quand élaguer

Les meilleures périodes pour ébrancher les arbres sont le printemps et l’hiver. Le printemps s’apprête surtout à la taille de mise en forme puisque les bourgeons et les feuilles recommencent à se développer à cette période. Quant à l’hiver, c’est le moment fatidique pour couper les branches étant donné que les plantes se retrouvent en repos végétatif pendant cette saison et n’auront aucun problème à se cicatriser. La reconstruction du bois nu après la coupe est rapide lorsqu’il fait frais et froid (pas inférieur à ? 3°C). L’exposition de la partie taillée au soleil, sous une température intense, est fortement contre-indiquée, au risque de nuire à la bonne santé de la plante et à son développement.

L’élagage selon les espèces

Si d’ordre général, le printemps et l’hiver sont les bons moments pour tailler les arbres, les exceptions existent toujours.

  • Les arbres fruitiers produisent davantage lorsque leur élagage s’effectue au début de l’automne.
  • Paradoxalement, les résineux, comme les pins, se taillent mieux à la fin de l’automne.
  • La poussée de sève donne aux plantes la capacité de bien faire face aux parasites, raison pour laquelle il faut guetter l’arrivée du printemps pour élaguer les arbres feuillus.

Focus sur la taille en vert (au printemps)

Généralement, les plantes sont en végétation pendant cette saison, c’est-à-dire qu’elles sont en période de croissance. L’intervention est plus facile étant donné que les bois morts sont bien en évidence. L’arbre dispose du temps nécessaire pour guérir sa plaie. Cet émondage réduit la formation des gourmands.

L’intervention d’un professionnel

L’émondage se fait avec délicatesse en veillant à l’environnement, et surtout au bien-être des arbres. La technique, la période et les outils utilisés doivent être bien choisis et convenir à l’occasion. L’ébranchage requiert du savoir-faire et de l’expérience afin de mener à bien l’opération et afin de ne pas s’exposer inutilement à des risques de blessure ou autres.

Paysagistes Aménagement 19