Utiliser un bon système d’arrosage en été

La saison estivale est signe de beau temps, mais également de possible sécheresse. L’arrosage de vos plantations est donc primordiale en ces jours de beaux temps.

Bien choisir son dispositif d’arrosage

En été, la chaleur et la canicule ne nous affectent pas uniquement. Nos animaux domestiques et surtout nos plantes peuvent aussi en souffrir. C’est pourquoi il est important de bien surveiller le besoin en eau de nos plantes parce que ce sont nos végétaux qui sont les premières victimes de la chaleur étant donné qu’ils restent dans nos jardins. Toutefois, il est important de savoir économiser l’eau, adopter la bonne technique d’arrosage et surtout savoir choisir le meilleur système d’arrosage pour nos plantes. Envie d’en savoir plus ? Nous vous invitons à lire notre article jusqu’au bout.

Entretien de jardin : la fréquence d’arrosage pendant l’été

Lorsque l’on parle de plante, en général, peu importe de quel type de végétaux il s’agit, la fréquence d’arrosage est de 2 à 3 fois par semaine. La raison pour laquelle un arrosage au quotidien n’est pas conseillé, c’est parce que l’eau s’accumule en grande quantité et risque d’appauvrir le sol en nutriment. C’est pourquoi les maladies se prolifèrent rapidement et affectent toutes les plantes. Pour ce qui est de la quantité d’eau, ce critère peut varier d’une espèce à une autre. En général, le besoin d’eau des plantes à fleurs est minime par rapport aux plantes de la même famille que les coréopsis. Il est tout aussi important de noter que la fréquence d’arrosage varie selon les saisons. Pendant l’été par exemple, étant donné que la chaleur est trop forte pendant la matinée, il est préférable d’arroser vos plantes en soirée. Pendant l’automne, un arrosage en début de matinée est recommandé.

Zoom sur les différents systèmes d’arrosage

Même si vous n’avez pas la main verte, vous savez sans doute qu’il existe plusieurs types de systèmes d’arrosage pour l’entretien de votre jardin. En tête de liste se trouve l’arrosage manuel avec un arrosoir ou un tuyau. Ils sont plus recommandés si vous disposez d’un petit espace vert. Ensuite, il y a les arrosages automatiques comme l’arrosage par dispersion, le système d’arrosage enterré et le système du goutte-à-goutte. L’arrosage par dispersion comme l’arroseur oscillant ou l’arroseur rotatif est à privilégier pour les espaces verts d’une grande superficie et recouverts de pelouse. Le système automatique d’arrosage enterré fonctionne à peu près de la même manière, mais cette fois-ci, l’eau circule dans un réseau de canalisations sous terrain. Le système goutte à goutte, lui, est le plus pratique, car l’arrosage se fait près des racines des plantes à travers des tuyaux microporeux.

Quelle eau utiliser pour son système-d’arrosage ?

Pour l’entretien de notre jardin, nous utilisons souvent l’eau du robinet. Toutefois, cette eau est souvent riche en calcaire et en chlore, ce qui n’est pas bénéfique pour nos plantes. D’autant plus que ce n’est pas très économique. Il est préférable d’utiliser l’eau de pluie que chacun peut récupérer avec un collecteur d’eau ou une cuve.

Pour en savoir plus :