Elaguer en toute sécurité

Il faut prendre conscience que, pour pratiquer l’élagage d’un arbre, vous allez être exposé à de nombreux risques.

  • les risques de chute dû au travail en hauteur ;
  • les risques de blessures comme les coupures provoquées par les branches :
  • les risques d’accidents plus graves comme les blessures d’arrachage causées par l’utilisation du matériel.

Il faut donc respecter certaines règles de sécurité pour procéder à la coupe des arbres. Il faut commencer par se procurer du matériel de protection comme une combinaison pour éviter les coupures ainsi que des gants. Lorsque vous allez vous retrouver en plein milieu des branches avec votre matériel de coupe tel qu’une tronçonneuse par exemple, il est indispensable de porter des lunettes pour que les yeux ne soient pas atteints par d’éventuelles projections de copeaux de bois.

Vous devez également porter un casque pour protéger votre tête des débris et des branches qui vont se décrocher avant d’atteindre le sol. De même, mettez des bouchons d’oreille pour épargner un excès de bruit à vos tympans. Évitez de travailler seul. En cas de besoin, votre assistant pourra vous passer le matériel ou même prévenir les secours.

Matériel et méthode pour un élagage en toute sécurité

Veillez à établir un périmètre de sécurité autour de la zone des travaux afin que personne ne soit touché par la chute des branches. Si vous utilisez une échelle, sachez que les appuis sont incertains et que les risques de chute sont plus importants, surtout s’il y a du vent qui secoue les branches de l’arbre. Les pieds doivent être stables et ne pas s’enfoncer dans le sol. Le mieux est d’avoir un partenaire avec soi qui va maintenir l’échelle en bas pour en renforcer la stabilité.

N’utilisez pas de matériel électrique type tronçonneuse avec une échelle car, en cas de perte de stabilité et que vous venez à lâcher prise, l’appareil risque fortement de vous blesser ainsi que votre assistant. Ne montez pas tout en haut de l’échelle. Restez au 2/3 pour garder un bon équilibre. L’idéal est d’utiliser une nacelle qui protège l’opérateur des chutes grâce à son garde-corps. Si vous grimpez dans l’arbre, utilisez du matériel spécial grimpeur (corde, harnais et mousquetons).

 

Paysagistes Aménagement 19