Qu’est-ce qu’une piscine semi-enterrée

La terminologie définit assez explicitement ce qu’est une telle piscine : elle est semi-enterrée, c’est-à-dire qu’une partie est enfouie (comme pour une variante « classique » creusée dans le sol) et qu’une autre est émergée (comme pour une version hors sol).

Le principal intérêt de cette formule est que c’est un compromis entre les deux formules « extrêmes » (enfouie et hors sol), compromis qui permet d’allier les avantages des deux mondes et de minimiser leurs inconvénients.

Les principaux avantages d’une piscine semi-enterrée

Ce type de bassin se positionne favorablement en termes de coûts : la formule nécessite beaucoup moins de travaux de terrassement qu’une variante classique, et cela se traduit par des travaux préparatoires nettement moins onéreux.

La solution est aussi idéalement adaptée pour des terrains en pente : la partie enfouie se situera dans la partie la plus haute du terrain, alors que la piscine émergera dans la partie moins élevée. Cela permet de jouer avec les hauteurs, exactement comme le faisaient autrefois les concepteurs de jardins comme André Le Nôtre qui tenaient compte de la topologie avant d’établir leurs plans !

Le choix de la variante semi-enterrée est aussi intéressant d’un point de vue esthétique : le bassin est plus discret qu’un bassin hors-sol, mais la partie émergée est suffisante pour offrir des choix décoratifs. Il est par exemple possible de le couvrir avec des bois choisis pour leur esthétique, en s’harmonisant avec la maison voisine. Il est possible aussi, dans le cadre d’une demeure contemporaine, d’opter pour des choix plus audacieux et modernistes en jouant sur les différents matériaux.

Les formalités à ne pas oublier

La déclaration préalable de travaux est obligatoire, dès lors que la surface du bassin est supérieure à dix mètres carrés (ce qui est vite atteint). Il faut également s’enquérir auprès de sa mairie d’éventuelles règles d’urbanisme ou de protection plus restrictives (dans un secteur protégé, à vue d’un monument historique, etc.).

Il faut également prévoir l’installation d’un système de sécurité homologué dans le cadre des nouvelles obligations de prévention des noyades ? cette contrainte vous permettra aussi d’être plus serein quand des enfants seront chez vous, qu’il s’agisse des vôtres ou de ceux d’amis ou parents !

Pour en savoir plus :