Différentes façons de combattre les nuisibles

Chenilles, pucerons, limaces, rats et autres, la liste des nuisibles qui viennent s’attaquer au jardin et détruire les plantes n’en finit pas.

L’envahissement de ce milieu naturel par ces destructeurs peut être à l’origine de gros dégâts et peut même exposer les gens à des risques divers. Les différentes recherches menées par les scientifiques et les experts ont permis de multiplier les méthodes et conseils facilitant leur répulsion, voire leur extermination dans les cas extrêmes.

Cultiver des plantes répulsives

Cette approche fait partie des méthodes naturelles limitant les interventions humaines, visant l’entretien écologique par la même occasion. De par leur simple présence, ces plantes éloignent les nuisibles du jardin. L’odeur de la menthe dégoûte les souris, les rats, les mites, les fourmis et les puces qui vont reculer et chercher d’autres milieux à envahir. L’absinthe fait fuir les pucerons. La lavande est efficace contre les fourmis qui craignent la senteur de cette plante. D’autres végétaux peuvent jouer ce rôle de répulsif, mais il faut bien savoir les choisir pour l’équilibre de l’écosystème.

Les produits d’entretien du jardin

Amateurs et professionnels usent souvent des pesticides, des insecticides et des fongicides pour protéger les végétaux qui composent leur espace vert. La pluralité des offres sur le marché donne à chacun l’opportunité de choisir le produit d’entretien qui lui semble le plus adéquat. Toutefois, les précurseurs des produits écologiques peuvent opter pour d’autres alternatives. Des pesticides, des insecticides et des fongicides naturels peuvent faire l’affaire, comme les exemples qui suivent :

  • une eau bouillante dans laquelle sont ajoutés des zestes de citron râpé ;
  • le tabac contre les pucerons ;
  • le marc de café contre les fourmis ;
  • le purin de sureau contre les rongeurs ;
  • les épluchures de concombre placées sur du papier aluminium contre les gastéropodes.

Les outils spécifiques

Les fabricants d’outils et matériels de jardinage et d’agriculture produisent également des articles aidant à se débarrasser des nuisibles. Les pièges permettant de les capturer (souris et rats par exemple), les appâts, les grilles et bien d’autres matériels ont été développés. Leur efficacité réside dans la maîtrise de leur utilisation.

Les insectivores et les autres prédateurs

Dans leur milieu naturel, le cycle de vie de chaque espèce tient compte de sa place au sein du règne animal. La présence des prédateurs et des insectivores qui se nourrissent des nuisibles préserve les plantes de toute éventuelle invasion. À titre indicatif, la coccinelle s’attaque aux limaces, aux pucerons et aux chenilles. Quant au hérisson, cette bestiole est friande des vers, des escargots, des limaces et des autres insectes.

Si besoin est, pour mieux sécuriser vos espaces verts et protéger vos plantes, sollicitez l’expertise d’un professionnel répertorié sur l’annuaire du site. Il saura vous conseiller sur les meilleures méthodes à adopter pour éliminer les nuisibles.

Pour en savoir plus :