Les avantages d’une piscine semi-enterrée

La piscine semi-enterrée est une solution intermédiaire entre la version creusée classique et la variante hors-sol désormais bien connue : le bassin est partiellement enfoui ; cet enfouissement seulement partiel implique qu’il émerge aussi en partie du sol.

Ce compromis donne ainsi au propriétaire des lieux un bassin présentant des caractéristiques mixtes souvent intéressantes : la variante semi-enterrée est souvent significativement moins chère que la variante totalement creusée, mais elle est aussi plus stable que la variante hors-sol. Elle se prête également à des aménagements esthétiques variés, la partie émergente étant suffisante pour travailler sur le style du revêtement mais pas trop imposante pour ne pas écraser par sa présence tout le reste des aménagements de jardin !

Les avantages d’une piscine semi-enterrée

Cette solution est idéale dans le cas d’un terrain en pente, en permettant de compenser élégamment la déclivité sans réaliser de travaux prohibitifs : la partie la plus élevée sera simplement affleurante (comme pour une piscine enfouie classique), alors que la partie inférieure sera totalement ou partiellement hors sol. Cette solution est l’équivalent aquatique des maisons ayant un rez-de-jardin à un niveau différent de leur rez-de-chaussée pour rattraper une déclivité du sol.

La version semi-enterrée du bassin a aussi l’avantage notable d’être moins chère qu’un bassin classique : les travaux de terrassements, qui sont souvent très coûteux si l’on fait appel à un spécialiste (et absolument exténuants si l’on essaie de s’en charger soi-même), sont minimisés, puisque le volume à excaver est beaucoup plus faible.

La solution est aussi très souple, puisque l’on a toute latitude non seulement sur la forme du bassin mais également sur la proportion qui va émerger. Cela permet ainsi de penser réellement l’esthétique du bassin par rapport à l’ensemble de sa demeure. Le revêtement extérieur peut également être choisi assez librement (par exemple parmi les bois adaptés à cet usage), et participer de l’esthétique d’ensemble, que l’on ait choisi d’habiter dans une maison de style traditionnel ou au contraire dans une demeure d’architecte plus contemporaine.

Pour en savoir plus :