Les avantages d’une piscine hors sol

La principale caractéristique d’une telle piscine est d’être littéralement posée sur le sol, sans nécessiter de lourds travaux de terrassement.

Il faut cependant que le sol soit plat, afin d’éviter tout risque de basculement du bassin. Il faut aussi qu’il soit suffisamment solide pour que la charge apportée par l’eau du bassin hors sol ne viennent pas perturber le sol lui-même et provoquer un enfoncement du bassin : il faut éviter une telle installation sur un sol meuble (ancien marécage drainé ou sol très sableux par exemple). Il est enfin souhaitable qu’il soit le plus propre possible afin de ne pas endommager le futur bassin.

Les principaux avantages d’une piscine hors sol

Cette solution est tout simplement la moins chère : il n’y a pas besoin de travaux de terrassements coûteux, et de plus le bassin lui-même peut être très bon marché si l’on choisit une piscine gonflable. L’avantage budgétaire est indéniable, et c’est incontestablement le choix du hors sol qui permet d’implanter une solution de baignade à moindre prix.

Un autre avantage non négligeable est la possibilité d’avoir un bassin amovible, déployé seulement durant la belle saison. Cela minimise les frais d’entretien en évitant de devoir maintenir en eau le bassin quand les températures empêchent de s’en servir. Cela peut même alléger les formalités administratives si le bassin est déployé moins de trois mois par an (par exemple pour une maison de vacances utilisée seulement durant les vacances scolaires) : la déclaration préalable de travaux n’est obligatoire que si l’on dépasse à la fois les 10 m2 de surface et les 3 mois d’installation annuelle !

Enfin il n’est pas nécessaire d’installer un dispositif de sécurité dès lors que le bassin est totalement émergé. C’est aussi une source d’économie, c’est un problème de moins? et ce n’est pas irréaliste puisqu’un enfant aura beaucoup plus de difficulté à accéder seul à un tel bassin posé sur le sol !

Pour en savoir plus :