Privilégiez les plantes résistantes

Avec l’intensification des changements climatiques, il importe de repenser son jardin avec des plantes résistantes à des conditions extrêmes.

Notamment davantage de périodes de canicules, de sécheresse, des hivers plus rudes, des précipitations très abondantes en quelques heures, de fortes bourrasques de vents, etc. Par ailleurs, les restrictions en eau deviennent de plus en plus rigoureuses. Dans ce contexte, il est préférable d’adapter ses plantations en choisissant les types de plantes avec soin. Voici nos conseils pour des fleurs en bonne santé.

Opter pour des plantes adaptées

Vous aurez à lorgner du côté de types de végétaux dits « coriaces », entre autres, la flore qui pousse dans les dunes ou falaises et les rocailles naturelles. Évidemment, il y a les cactées, de même que les plantes grasses, mais aussi les sedums, les orpins, les joubarbes et les délospermas aux « graines visibles ».

Songez aux plantes qui sont réputées pour résister à des microclimats caractérisés par des conditions épiques. Par exemple, les plantes velues avec des parties laineuses, qui protègent leurs tissus fragiles à l’intérieur, ou encore celles à la surface de feuilles coriaces dures comme le cuir, comme plusieurs variétés de thyms.

Une autre suggestion est de remplacer des pans de jardin avec des graminées, qui survivent en produisant des feuilles très fines, ce qui réduit l’évaporation de l’eau.

Une astuce pour ne pas se tromper est de privilégier les plantes de première ligne qui sont recommandées pour végétaliser une toiture.

Modifier également son terrain

Si l’on poursuit avec nos conseils pour des fleurs en bonne santé, il est probable que votre sol soit naturellement inapproprié pour ces sortes de « plantes chameaux » : trop lourd et argileux.

Vous pourrez remédier à cette problématique en incorporant en quantité des gravillons et du sable grossier (provenant de rivières). Mélangez cet apport dans une proportion d’un tiers avec la terre d’origine, sur environ 30 centimètres de profondeur. Ajoutez également de la matière organique comme du compost.

L’aspect aride peut être accentué par l’ajout de paillis minéral de gravillons, ardoise pilée, sable, ou galets. Les plantes plus coriaces redoutent la pourriture du collet. Par conséquent, il n’y a pas à craindre que ces éléments nuisent aux végétaux par réverbération. Ce type de paillis constituera au contraire un atout.

Quelles sont les meilleures variétés rustiques ?

Voici quelques exemples d’espèces rustiques :

  • Lavande (Lavandula)
  • Delosperma
  • Sauge officinale (Salvia officinalis)
  • Orpins, sedum
  • Armoises (Artemisia)
  • Yucca
  • Gazon d’Espagne (Armeria)
  • Céreste laineuse (Cerastium)
  • Agastache
  • Thym
  • Gaillarde (Gaillardia)

Référez-vous à l’annuaire de notre site pour repérer des jardiniers, horticulteurs, architectes paysagistes œuvrant dans votre région qui pourront vous aider à réorganiser votre jardin tout en vous conseillant les meilleurs types de plantes résistantes.

Pour en savoir plus :