Qu’est-ce qu’une piscine hors sol

Il s’agit d’un type de bassin à poser directement sur le sol de son terrain. Elle ne nécessite aucun aménagement. Il existe trois types de bassins hors-sol :

  • Les bassins en kit : une structure doit être montée et une toile ou un liner y est fixée à l’intérieur. Leur montage est rapide et facile et les panneaux à assembler peuvent être en bois, en PVC ou en résine synthétique.
  • Les bassins autoportants : aucune pièce ne doit être assemblée. La forme du bassin est assurée par des parois gonflables ou par des tubes d’acier placé directement à l’intérieur de la poche en polyester.
  • Les bassins semi-enterrés : dans la plupart des cas, il s’agit de structures en kit enterrées sur la moitié de leur hauteur totale.

Quels sont les avantages du hors-sol ?

Les points forts de ce type de structures sont nombreux en comparaison d’un bassin enterré :

  • Installation : l’installation se fait rapidement, elle ne demande pas plus d’une journée dans la plupart des cas (sauf pour les semi-enterrées).
  • Travaux : si le bassin ne dépasse pas 1 mètre de haut ou 20 mètres carré de surface, aucune demande de permis de construire n’est nécessaire.
  • Impôts : l’installation de ce type de bassin n’est pas imposable.
  • Gain d’espace : son démontage est possible à la fin de l’été pour gagner de la place sur le jardin d’hiver.
  • Familiale : la taille des bassins hors-sol est suffisante pour de bons moments en famille ou entre amis.
  • Coût : leur prix est très faible en comparaison des bassins enterrés qui demandent de nombreux aménagements (les premiers modèles sont disponibles à partir de 100 Euros).

Les inconvénients du hors-sol

Même si les points forts sont très nombreux, il existe quelques points faibles à connaître lorsque l’on décide de faire installer un bassin hors-sol dans son jardin :

  • Esthétisme : les modèles étant standards et non-personnalisables, ils ne peuvent pas être adaptés au jardin et son souvent bleu ou gris.
  • Terrain : la pose d’un bassin hors-sol peut se faire uniquement sur un terrain non-inondable ou qui n’est pas meuble.
  • Dimensions : la taille des bassins est limitée et la profondeur excède rarement 1m50.

Vous souhaitez en savoir plus sur le hors-sol et son entretien ? Vous désirez connaître les différents modèles qui existent ? Appelez l’un des piscinistes situé près de chez vous  et vous pourrez obtenir toutes les informations dont vous avez besoin pour l’installation de votre bassin hors-sol ou semi-enterré.

Pour en savoir plus :
Paysagistes Aménagement 19