La piscine en bois composite

Le matériau aurait été inventé par un japonais, Nishibori Sadao, qui souhaitait réduire la dépendance aux arbres d’importation.

Le principe en est simple : il s’agit de mélanger une résine à des fibres provenant du bois, en ajoutant éventuellement des pigments pour une coloration et des agents de traitement pour une meilleure endurance (par exemple des fongicides contre les champignons).

Le matériau composite tire ainsi partie des vertus de ses deux « ingrédients » : la résine plastique apporte une tenue dans le temps et une résistance à l’humidité supérieure à celle du bois naturel, alors que les fibres garantissent un aspect visuel flatteur, loin de l’apparence « cheap » de certains plastiques.

Un matériau de piscine écologique ?

La résine utilisée, quelle qu’elle soit, est issue de la pétrochimie, et ce n’est évidemment pas un très bon point pour le matériau. En revanche il vient se substituer à des bois exotiques, dont l’utilisation devient de plus en plus problématique : ils sont souvent obtenus au prix d’une déforestation désastreuse (en Amazonie, en Afrique centrale ou en Asie du Sud-Est) et leur transport sur de longues distances entraîne une émission de CO2 non négligeable. Les fibres utilisées pour le composite sont au contraire issues d’arbres locaux (fréquemment des pins en Europe) et il s’agit souvent de sous-produits d’autres traitements (fabrications de meubles, de planches, etc.) qui contribuent à une valorisation maximale de la ressource. Enfin la durabilité supérieure est un argument de plus en faveur de ce matériau, qui ne nécessite pas de renouvellement trop fréquent !

Une solution souple pour sa piscine

Le matériau peut présenter des aspects différents suivant les besoins, et il est ainsi possible d’avoir des options beaucoup plus variées qu’avec d’autres matériaux : la teinte et la finition peuvent participer de l’esthétique globale de la demeure. Le coût initial est un peu supérieur, mais en revanche l’entretien est allégé (pas besoin de ponçages et vernissages périodiques par exemple). La stabilité dans le temps, apportée par la résine comme par les éventuels additifs, est aussi un gage de sérénité, en évitant de devoir se soucier trop souvent de l’état de sa piscine !

 

Paysagistes Aménagement 19